Anne-Laure Chamboissier // “Habiter le lieu”

Réunis par Anne-Laure Chamboissier, commissaire artistique, une dizaine d’artistes, ont été invités à habiter des lieux* en Touraine du printemps à l’automne 2021 à la suite d’une résidence de création.
La thématique “Habiter le lieu” prend tout son sens en une période où chacun revoit ses modes de vie et les espaces qui l’entourent.
Les artistes réinterrogent ce qui constitue ces lieux, que cela soit à travers le prisme de leur histoire, de leur architecture ou de leur fonction. Ces oeuvres dessinent une nouvelle cartographie sensible du territoire via leur regard singulier posé sur ces lieux.Etant donné la situation actuelle, nous vous informerons prochainement de la date d’ouverture de ces lieux. *Les lieux : Château d’Azay Le Rideau, Chartreuse du Liget, Château de Montrésor, La Collégiale De Bueil-en-Touraine, Château de Gizeux, Château de Valmer-Chançay, Château de Champchevrier, Prieuré de St Cosme – Maison de Ronsard- La Riche, Musée Balzac – Château de Saché, La Devinière – Maison Rabelais, Domaine de Candé-Monts, Écomusée du Véron.

Suivre #habiterlelieu sur les réseaux sociaux
En savoir plus : http://www.champrojects.com/-Accueil-

 Premières expositions à noter : 

CHÂTEAU DAZAY-LE-RIDEAU 

ANNE LAURE SACRISTE, CAUSA MENTALE (2020) 

Co-production : Conseil départemental dIndre-et-Loire et Centre des monuments nationaux – Château DAzay-le-Rideau

«Nourrie de mes différents séjours au Japon (Kyoto), mon regard de peintre s’est aiguisé et est devenu plus exigeant, quand à une certaine idée du beau». Anne Laure Sacriste

L’artiste intervient dans deux espaces distincts du château. Dans la chapelle, à l’extérieur et dans le parc, une plaque de cuivre, posée à quelques centimètres du sol, permet un éclairage sur l’ensemble des murs en reflétant la lumière du soleil, et fait aussi apparaître sur le cuivre devenu miroir les voûtes arc-boutants du plafond.

Dans l’espace de la Garde Robe à l’intérieur du château, une tapisserie au motif de William Morris est présentée sur une structure portante, comme celle utilisée au Japon pour mettre en valeur un Kimono.

L’ensemble de la proposition d’Anne Laure Sacriste par ses gestes ténus, au contraire de l’idée de spectacle, ou du spectaculaire, amène le specta- teur à une réflexion plus intime dans le rapport que nous avons au monde.

Le travail d’ANNE LAURE SACRISTE (1970), diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris, ainsi que de l’école d’Arts Appliqués Duperré (BTS Textile), repose sur la peinture dans son rapport à l’espace. Son univers oscille avec des références minimaliste et symboliste, dans des agencements d’environnements sophistiqués d’ou se dégage une certaine esthétique japonaise. Elle a exposé en 2019 chez Vera Munro à Hambourg, au Temple Shimogamo (Kyoto) ; Tableaux,Nature Morte, Still life au Centre d’Art J.Gonzalez (Arcueil) en 2016 et parmi les expositions collectives notamment «Toguna» de Jean de Loisy en 2017 au Palais de Tokyo.

INFOS PRATIQUES  : 
Château d’Azay-le-Rideau
Rue de Pineau 37190 Azay-le-Rideau
http://www.azay-le-rideau.fr

MUSÉE BALZAC – CHÂTEAU DE SACHÉ

NICOLAS BOULARD ET LÉA BISMUTHSITUATIONS DE VALLÉES (2020)

Qu’est-ce qu’une mise en situation dans un espace donné ? Comment se mettre dans les pas d’un Balzac, et faut-il le faire ? De quelle manière cela résonne-t-il avec tout processus de transformation ? Pour cette exposition au Château de Saché, les artistes ont voulu déjouer ces questions. Le parcours se construit en trois parties: un cabinet de curiosité accueille d’abord le visiteur avec des œuvres inspirées par des textes de Balzac dont les ressorts nous habitent aujourd’hui. S’ensuit une série de nuanciers créés à partir d’une eau de pluie récoltée dans la région, ou de l’encre noire de l’écrivain. Les artistes cheminent progressivement pour rejoindre ce que Balzac a appelé la Théorie de la démarche, étudiant les corps en mouvement tout comme la naissance d’une « idée neuve ». Le parcours se termine dans la grange du parc par une performance pour laquelle les artistes ont repris à leur compte la marche de 23km, de la Gare de Tours au Château de Saché, que faisait Balzac à pieds lorsqu’’il se rendait en Touraine. Cette marche – aux marges du paysage comme de la page blanche – d’abord matricielle, s’est fondue en un travelling temporel. Un livre d’artiste à quatre mains, composé de textes et de pho- tographies, parait également à l’occasion de l’exposition.

NICOLAS BOULARD est né en 1976 à Reims. Diplômé de l’école supérieure des arts décoratifs de Strasbourg, il développe depuis 2002 une pratique artistique qui procède à des assemblages hétéroclites et des décloisonnements for- mels et conceptuels où se mêlent des références artistiques, littéraires et gastronomiques. Son travail a été présenté dans des expositions en France (Frac Aquitaine, Frac Alsace, Centre d’art La Halle des Bouchers) et à l’étranger (Moma de San Francisco, Machine Project à Los Angeles, S-air au Japon).

Née en 1983, LÉA BISMUTH est auteure, critique d’art et commissaire d’exposition. Sa pratique mêle littérature et art contemporain, et explore les possibles d’une écriture de l’ex- position, de l’essai au récit. C’est dans cette perspective qu’il faut appréhender le programme de recherche curatoriale et de commande d’œuvres qu’elle a initié : La Traversée des Inquiétudes (d’après Georges Bataille, de 2016 à 2019, à Labanque de Béthune). Elle a également été commissaire pour Le BAL, Les Tanneries, Le Drawing Lab, Les Rencontres d’Arles, Le Musée Delacroix.  

INFOS PRATIQUES :
CHÂTEAU DE SACHÉ –MUSÉE BALZAC
Rue du Château – 37190 Saché
http://www.lysdanslavallee.fr 

Conférence / Rencontres

– En direct sur Facebook :  avec Anne Laure Sacriste et Anne-Laure Chamboissier
le mercredi 31 mars à 18h sur la page Facebook de Talm Tours

Programmation à venir
CHARTREUSE DU LIGET
BENOÎT FOUGEIROL, LIVRE DES PLENTES (2020)
Du 16 mai au 19 septembre 2021
Vernissage le samedi 15 mai
https://www.touraineloirevalley.com/patrimoine-culturel/chartreuse-du-liget-chemille-sur-indrois/

CHÂTEAU DE MONTRÉSOR
VALÉRIE SONNIER, MONTRÉSOR (2020)
Du 16 mai au 31 octobre 2021
Vernissage le samedi 15 mai
https://chateaudemontresor.com

LA COLLEGIALE DE BUEIL
CÉCILE LE TALEC, NUÉES (2018)
Du 3 avril au 6 septembre 2021
https://www.bueilentouraine.com/la-collegiale-jean-de-bueil/

CHÂTEAU DE GIZEUX
GUILLAUME CONSTANTIN, RONDES-BOSSES & ECRITURES EN CREUX (2020)
https://www.chateaudegizeux.com/accueil.html

CHÂTEAU DE VALMER- CHANÇAY
CHARLES LE HYARIC, PEULVEN (2014)
Du 1er mai au 2 octobre 2021
Vernissage mardi 4 mai à 18h30
https://www.chateaudevalmer.com

CHÂTEAU DE CHAMPCHEVRIER- CLÉRÉ LES PINS
DIEGO MOVILLA, LE FIL PERDU (2020)
Du 15 juin au 11 octobre 2021
(ouvert au public et sur réservation de visites de groupe jusqu’au 20 octobre)
Vernissage le 10 juin à 19h
https://www.champchevrier.fr

DOMAINE DE CANDÉ-MONTS
MÉZAN D’URVILLE, Le chant des abeilles (2020)
www.domainecande.fr

ÉCO MUSÉE DU VÉRON – SAVIGNY EN VÉRON
FLORENT LAMOUROUX, Balise (2021)
Sur le site du 10 avril au 9 novembre 2021
https://www.ecomusee-veron.fr

Résidences d’artistes

PRIEURÉ DE ST COSME- MAISON DE RONSARD- LA RICHE
NATALIA JAIME CORTEZ, LES PORTANTS
Du 18 avril au 19 septembre 2021
Vernissage le 17 avril à 11h
Performance de Natalia Jaime Cortez  le samedi 19 juin
http://www.prieure-ronsard.fr

LA DEVINIERE- MAISON RABELAIS
JEAN-FRANÇOIS GUILLON ET DIDIER GALAS, RIEN NE VA PLUS
Du 4 avril au 31 décembre 2021
https://www.musee-rabelais.fr

Programmation petites formes spectacles vivants
PRIEURÉ DE ST COSME- MAISON DE RONSARD- LA RICHE
VANASAY KHAMPHOMMALA, MONUMENTS HYSTÉRIQUES (2020)
Dimanche 23 mai à 17h 

DOMINIQUE PETITGAND, INSTALLATION SONORE PERFORMÉE ET PAYSAGÈRE (2021)
Coproduction : Conseil Départemental d’Indre-et-Loire et le Petit Faucheux-Tours.
Du vendredi 28 mai au dimanche 31 mai 2021

NATALIA JAIME-CORTEZ
Samedi 19 juin 2021

AMBRA SENATORE (CCNT)
Les 5 et 6 juin 2021

Contact presse
Annabelle Oliveira
bonjour@annabelleoliveira.fr
06 89 62 84 79

En partenariat avec